Ashes of Creation

Ashes of Creation Un jeu qui promet beaucoup!!

Il y a des projets de jeux qui sont forts sympathiques mais qui ont du mal de passer l’Atlantique, comme Ashes of Creation. Pourtant, il faut bien l’avouer, le temps est assez morose du coté de vrais bons jeux sympathiques qui méritent le détour en Europe. On en a vu un certains nombres arrivés, qui étaient déjà pré-existant depuis parfois plusieurs années dans d’autres contrées, comme par exemple Blade and Soul.

Cette fois, à la place d’attendre bêtement sur son siège à larmoyer « oh mon Dieu, mais que c’est vide coté MMORPG », il est temps de regarder par dessus les séparteurs artificiels mis en place et voir ce qui se fait ailleurs, sur d’autres continents. Un excellent jeu est en cours de développement et a des petits airs d’ Everquest Next. Un monde évolutif, des events qui détruiront des villes entières ou juste des parties, du JcJ sauvage, un système de marchandage fort, bref, tout pour plair. Chaque joueur aura donc un rôle à jouer, peu importe ce qu’il fera, il participera involontairement à l’évolution de son serveur.

Ashes of Creation est un jeu qui est développé par les Studios Intrepid située à SanDiego en Californie. Steven Shariff, le grand manitou des studios, a pour ambition de remettre l’église au milieu du village et redonner ses blasons au monde du MMORPG. Contrairement à World of Warcraft : Classic, le tout est développé via le moteur graphique Unreal Engin 4, c’est à dire que l’on se retrouvera avec des graphismes vraiment incroyables, surtout pour les plus grosses configuration d’entre-nous.

Ashes of Creation et son univers

L’univers d’Ashes of Creation se situe dans un monde médievalo-phatastique. Il regroupe beaucoup de petites choses qui peuvent en faire aussi bien sa force que sa faiblesse. En effet, le thème est connu et a déjà été vu et revu un peu partout après le succès de World of Warcraft. On y trouvera également du JCJ (monde ouvert, arêne, battle royale), JCE (donjons, raids) mais…. ce n’est pas tout. En effet, en dehors de ces aspects très proche des bases des anciens MMORPG, les studios Intrepid on pris ce qui se fait de mieux dans les divers jeux du genre: influence des joueurs sur le monde (nodes), marchandage poussé, caravanes, personnalisation poussée, destruction des éléments du jeu, etc

Ashes of Creation et son évolution

Comme dit plus haut, les actions des joueurs façonneront le monde de Verra. Chaque serveur aura donc son propre mode de fonctionnement, grandes villes, et autres nodes plus petits. Contrairement aux autres MMORPG actuels, aucun serveur ne sera le même, chacun aura donc ses propres caractéristiques liées aux victoires et défaites des joueurs, guildes, etc.

Ce monde est donc évolutif et s’animera de divers events afin de donner plus de profondeur encore comme par exemple des attaques de monstres, des catastrophes naturelles et d’autres. Il faut savoir que l’environnement aura aussi une influence sur les actions des joueurs. La pluie rendra le sol glissant, la neige ralentira la marche et progression des caravanes. De quoi vraiment s’immerger dans un univers haut en couleurs et ambiances diverses passant de forets luxuriantes à des déserts tout en ajoutant un monde souterrain.

Ashes of Creation et les craintes

Diverses craintes animent les joueurs Européens et pas des moindres. Tout d’abord que le projet n’est qu’un vaste écran de fumée. Car oui, on a vu tellement de jeux Asiatiques retravaillés sauce européenne qui ont promis monts et merveilles pour au final n’être que de vaste champs vides, optimisés à la pisse de chameau froide, bref, des titres pour se faire rapidement du cash mais certainement pas pour durer.

Après ces diverses expériences, les gamers du vieux continent ne font plus confiance aux promesses de la mort, comme par exemple avec StarCitizen qui prend beaucoup, énormément et inévitablement trop de retard avec des promesses qui ne sont pas tenues.

Faut-il donc faire confiance à Intrepid?

Et bien je vais vous dire: OUI! Car contrairement aux autres projets du genre, on voit concrètement l’avancée.

A l’inverse de ce que font les autres éditeurs, aucune images, vidéos et autres ne sont des simulations. Tout est tiré de ce qui se fait actuellement au niveau du développement. Les vidéos sont prises dans le jeu et non simulées par ordinateur. Les Captures d’écran sont faites dans le jeu sans avoir été retravaillées derrière. Les lives montrent les avancées, même minimes mois après mois. Les équipes ont été triplées en 2 ans.

A l’annonce de My.com pour les serveurs Européens un bouclier s’est levé. Les équipes d’AOC étant très à l’écoute de sa communauté, comme la première équipe de World of Warcraft, il a été précisé que seul les serveurs de My.com sont utilisés et que la boite en question n’aura pas son mot à dire sur Ashes of Creation et la direction que celui-ci devra prendre. Intrepid restera complètement libre de faire ce que bon lui semble, sans avoir à donner quoique ce soit d’autre que la location des serveurs à My.com .

Et voici pour finir une petite vidéo de la présentation de la dernière Alpha:

Mot de fin

C’est donc ici que se termine la présentation du jeu. Pour en connaitre plus diverses ressources existent:

  • Communauté francophone Ashes of Creation : toutes les infos ou presque en français sont à y retrouver en comptant aussi les guildes fr, quelques guides maison
  • Wiki Ashes of Creation [en] : ce wiki n’est pas officiel mais contient la majorité des informations utiles sur le jeu. Celui-ci est de base en anglais mais commence d’être traduit dans d’autres langues
  • Le site officiel d’Ashes of Creation : et oui, un jeu a forcément son site internet pour pouvoir être visible. il contient une boutique dans laquelle on peut acheter divers packs pour par exemple participer aux diverses Alpha et bêta à venir
  • Discord AOC FR : rejoins le et partage ton contenu avec les autres membres francophones

Notre guilde a pour but de s’y implémenter et démontrer que FR ou non, on peut être bons et conviviaux sur un MMORPG. Si tu désires nous rejoindre, n ‘hésites pas à passer sur notre vocal Discord pour en savoir plus ou lire l’article de présentation de la guilde.